« Près de Roissy, des yeux géants vus du ciel », un article de Marion Kindermans dans Les Echos

17 avril 2019
Logo presse : Les Echos

[ECT, entreprise de recyclage des terres excavées, va ériger avec l’architecte urbaniste Antoine Grumbach, une oeuvre de land art sur 130 hectares à Villeneuve-sous-Dammartin.

Par Marion Kindermans

Des déblais de chantiers se transforment en oeuvre d’art. Les monceaux de terre issus des travaux de l’Ile-de-France, accumulés depuis des années sur le site de valorisation de Villeneuve-sous-Dammartin (Seine-et-Marne) se transformeront bientôt en sculpture végétale. Ce site sur 130 hectares et 30 mètres de haut est le plus grand de France.

Deux yeux géants de 400 mètres de long, coiffés d’un logo des JO 2024, seront visibles par près de 70 millions de voyageurs aériens. Ce site immense est pile dans l’axe des pistes de l’aéroport de Roissy-CDG, à un kilomètre de la future gare du Grand Paris Express (ligne 17) de Mesnil-Amelot.

Un emplacement géographique exceptionnel qui a fait germer dans la tête de la société francilienne ECT, spécialisée dans le remploi des terres excavées et propriétaire du site, et d’Antoine Grumbach, architecte et urbaniste, ce projet un peu fou de land art. La préfète de Seine-et-Marne, Béatrice Abollivier, a officialisé le projet fin janvier.]

Lire l’intégralité de l’article

Facebook
Twitter
LinkedIn
X