Chaire EIVP et ECT « valorisation des terres urbaines »

Les terres urbaines, valeurs positives pour la ville de demain

[Colloque, 22 et 23/06/2021]

Ce nouveau colloque proposé par la chaire EIVP & ECT  "valorisation des terres urbaines" s'est déroulé en partenariat avec l’ENSP avec la participation de  Cycle Terre  

Après un premier colloque en avril 2019 autour de « la terre dans tous ses états » qui a analysé les terres urbaines comme ressource et matériaux aux multiples dimensions, ECT et l’EIVP approfondissent la réflexion en plaçant les terres au cœur des débats actuels de la ville durable. Les volets sociaux, environnementaux et économiques sont au centre des interrogations que mènent l’EIVP dans le cadre de leur Chaire d’enseignement et de recherche.

Les terres sont une ressource méconnue et nous pensons qu’elles portent une valeur positive qu’elle soit matérielle : physique, environnementale ou économique mais aussi symbolique et sociale.

Nous rappelons que chaque année, en région parisienne, se sont près de 10 millions de m 3 de terres inertes, soit l’équivalent 4 pyramides de Khéops, qui sont concernées par les travaux publics et privés. Une quantité qui constitue un enjeu important pour les territoires durables urbains et périurbains.

Le colloque « Les terres urbaines, valeur positive pour la ville de demain » propose de traiter cette ressource comme vecteur de la réhabilitation de sites délaissés, comme élément structurant pour nouveau paysage territorial, comme matériau de construction respectueux de l’environnement et enfin un élément indispensable à une intégration urbaines des questions d’espaces vert de différentes natures et de biodiversité.

 

 

Invitation au Colloque EIPV et ECT

 

Ces 4 focus démontrent que les terres urbaines concrétisent une approche nouvelle et positive pour s’intégrer dans les politiques de la ville durable au même titre que l’énergie dans une approche l’économie de ressources et de réutilisation de matériaux respectueux de l’environnement.
Une grande variété d’exemples et d’approches théoriques et historiques seront explorées pendant les quatre demi-journées. Des exemples internationaux, des débats, des analyses des contextes franciliens et nationaux seront également discutés. La place d’un nouveau génie urbain sera également évoquée comme enjeu d’une meilleure considération des terres inertes dans une démarche de ville durable.

Le programme du colloque  a été préparé par un comité auquel participent Y. Diab, S. Alix, A. Grumbach, R. Semlali, V. Piveteau, B.Julien-Labruyère, S. Devescovi, M. Castex

 

 

Le colloque est entièrement disponible en replay 

Partie 1 : Foncier, Terres et Ville Durable (I)

Playlist de la demi-journée

  • Ouverture du colloque par Laurent Mogno (président d’EC) et Franck Jung (directeur de l’EIVP) Présentation du déroulé du colloque et de la Chaire VTU, Antoine Grumbach (AG Territoires) et Youssef Diab (responsable de la Chaire VTU, EIVP, professeur de Génie urbain, Université Gustave Eiffel)  : à voir ici
  • Pour une économie circulaire des usages du foncier, Marc Kaszynski (Président du LIFTI) : à voir ici
  • Agir en faveur de la biodiversité avec des aménagements en terres rapportées, Bernard Chevassus-au-Louis (biologiste, président Humanité et Biodiversité) : à voir ici
  • Le modèle innovant d’économie circulaire des terres excavées ; Laurent Mogno, Président d’ECT à voir ici
  • Réutiliser les terres au service de la revitalisation urbaine : le Parc al-Azhar au Caire, Christophe Bouleau (senior conservation officer, Aga Khan Trust for Culture) à voir ici  
  • Synthèse de la matinée par Reda Semlali (directeur des relations institutionnelles et des partenariats, ECT) et Youssef Diabà voir ici

 

Partie 2 : La Fabrication du paysage, trace positive de la place des terres excavées

Playlist de la demi-journée

  • La construction du paysage. Brève histoire des terrassements et du paysagisme, Michel Audouy (Professeur à l’ENSP) :  à voir ici
  • Collines fabriquées, Gaalad Van Daele (architecte et chercheur, ETH Zürich, éditeur d’Accatone Magazine) : à voir ici
  • Les terres inertes : opportunités pour faire paysage, Loïc Pianfetti (chef du service Paysage et biodiversité, SNCF réseaux) :  à voir ici
  • Dialogue entre le génie urbain et le paysage autour d’un paysagiste, Henri Bava, d’un architecte, Antoine Grumbach et deux chercheurs, Mathieu Fernandez, ingénieur, historien et Hong Zhu, paysagiste / Conclusion par Vincent Piveteau (directeur de l’ENSP)  et Youssef Diab

Partie 3 : Les terres comme matériau : le projet Cycle Terre (Action Urbaine Innovante)

Playlist de la demi-journée

  • La terre, matériau vivant pour construire la ville : Jean Dethier, architecte auteur de Habiter la terre. Traditions, modernités et avenirs de l’art de bâtir en terreCommentaires par Romain ANGER, ingénieur (Amaco) :  à voir ici  
  • Présentation et bilan de l’Action Urbaine Innovante Cycle Terre : Silvia Devescovi (pilote du projet Cycle Terre, Ville de Sevran), Magali Castex (copilote du projet Cycle Terre, Grand Paris Aménagement) : à voir ici  
  • Réplication et pérennisation du modèle / approche Cycle Terre. Présentation du questionnement et propositions de réponses, Sophie Schlewitz (Quartus) : à voir ici
  • Réactions de deux grands témoins, Raffaele Barbato (coordinateur des projets UIA) et François Ménard (chargé de mission scientifique, PUCA) :  à voir ici
  • Conclusion de la matinée par Benoist Apparu (président du directoire de In’li) : à voir ici

Partie 4 : Foncier, Terres et Ville Durable (II)

  • Playlist de la demi-journée
  • Dynamiques d’aggradations paysagères au sein de la vallée industrielle liégeoise : la remobilisation du foncier dégradé au cœur des enjeux territoriaux, Joël PRIVOT (architecte-urbaniste, consultant et chercheur à l’Université de Liège) : à voir ici
  • L’art du hérisson citadin. Diplomatie et partage du socle de la vie. Nicolas Gilsoul (Architecte, docteur en sciences, paysagiste et Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais) : à voir ici
  • Les sols de la ville, un socle fertile et durable, Jacqueline Osty (paysagiste, grand prix de l’urbanisme 2020) : à voir ici
  • Nouvelles approches pour faire de l’urbanisme durable : la conjugaison de la pensée issue des SHS et de la nature, dialogue entre Luc Abbadie (écologue, professeur à Sorbonne Université) et Alain Bourdin (sociologue et urbaniste, professeur à l’Université Gustave Eiffel) :  à voir ici
  • Synthèse et clôture du colloque par Jérôme Gleizes (président de l’EIVP, Conseiller de Paris), Youssef Diabà voir ici

 

Invitation au Colloque EIPV et ECT

Le colloque a été suivi d'un ouvrage collectif qui se propose de révéler les mille et une façons de valoriser ces terres inertes. L'opportunité vertueuse de rendre visible ces terres excavées est au cœur de démarches souvent ignorées et démontre que les terres sont une formidable ressource.

 

Un 1er colloque sur la valorisation des terres excavées : "la terre dans tous ces états"

L'EIVP, grande école du génie urbain & ECT, leader français de la valorisation des terres excavées ont organisé le premier colloque sur "la terre dans tous ses états". Ce colloque est le fruit de la chaire d'entreprise d'ECT à l'EIVP.

LA TERRE DANS TOUS SES ÉTATS
les 9 et 10 avril 2019
à l'EIVP, 80 rue Rébeval

Conférences et tables rondes : chercheurs, aménageurs, élus, experts
Visite : site de gestion de terres excavées d’ECT à Moissy-Cramayel (77)

1001 façons de valoriser les terres

Chaque année, en région parisienne, se sont près de 10 Millions de M3 de terres inertes, soit l’équivalent 4 pyramides de Khéops, qui sont concernées par les travaux publics et privés. Une quantité qui constitue un baromètre de l’action édilitaire de la Métropole.
Le colloque « la terre dans tous ses états » propose de révéler les milles et une façon de valoriser ces terres inertes. L’opportunité vertueuse de rendre visible cette production dans une démarche d’économie circulaire et de compensation écologique est au cœur de démarches souvent ignorées.
La terre est une formidable ressource !
Une grande variété de solutions seront explorées, allant de la résorption de zones polluées à la création de parcs plantés, d’espaces restitués à l’agriculture, de transformation de la terre en matériaux de construction, en terres végétales, à la création d’œuvres artistiques ou aux travaux de génie urbain.

Voir le programme détaillé

 

X