DES TERRES,
DES PROJETS,
LA VIE

ECT s’inscrit dans la dynamique d’une économie circulaire de valorisation et de réutilisation des terres excavées. Ces terres sont issues des chantiers du Bâtiment et des Travaux Publics en Île-de-France. Nos activités s’appuient donc sur 2 pôles d’expertise :

. Le pôle Environnement identifie les filières de traitement des terres inertes et des terres polluées. Il organise la traçabilité des matériaux vers les différents sites de de réemploi, de recyclage ou de traitement. Et procède également à la caractérisation des déblais.

. Le pôle Aménagement dialogue avec les collectivités locales pour déterminer les sites d’aménagement où ces déblais inertes et non-pollués seront réutilisés. Nos projets d’aménagement sont porteurs de biodiversité et de vie. Ils prennent donc différentes formes : du parc paysager, zone de reboisement, butte phonique, ou exhaussement agricole, à la construction de fermes urbaines, de golfs ou d’équipements de loisirs et sportifs.

Nos activités en vidéo

A Moissy-Cramayel (77) le nouvel écoquartier de Chanteloup est agrémenté d'un nouvel espace vert, bientôt ouvert au public : le Parc de l’Arboretum. Sa particularité ? Les modelés réalisés par ECT sont entièrement composés de terres inertes excavées des chantiers du sud de l’Île-de-France. Ainsi cette promenade plantée, bordée d’une haie bocagère, est la réunification de 2 buttes de terres. Elle propose un parc qui prend la forme d'un arboretum et d'un parcours sportif. Des espaces sont plus particulièrement dédiés à la biodiversité et à la pédagogie comme la mare et le verger. En concertation avec la mairie et les associations locales, les principaux cheminements sont accessibles aux PMR. Le parc de l'Arboretum sera inauguré le 22 juin prochain.

Le site d'ECT à Villeneuve-sous-Dammartin (77), sous les pistes de Roissy, est le plus important site francilien de réception et de réutilisation de terres excavées. Découvrez filmées du ciel, les berges en exploitation où sont déchargées les terres inertes excavées des chantiers de toute l’Île-de-France. Découvrez également ce que deviennent sur ce site les terres déjà réemployées : ce sont désormais des champs cultivés, des coteaux reboisées ou même un verger. Une véritable démonstration de renaturation et de fertilité retrouvée. C'est sur ce même site que dès 2024, les voyageurs de Roissy découvriront les Yeux du Ciel, œuvre de land art aérien d'Antoine Grumbach et ECT.

X