Meilleurs voeux

2ème Forum régional sur la lutte contre les dépôts sauvages

7 décembre 2020

Un forum pour soutenir les collectivités 

Le constat ne fait qu’empirer. Les dépôts sauvages, véritable fléau national, prennent de l’ampleur.  Avec les occupations illégales de terrain  se propage une activité intensive de décharge sauvage.  Ces actes d’incivilité détruisent le paysage et l’environnement. Les diagnostics et l’enlèvement des déchets coûtent chers aux pouvoirs publics. Tout comme la réhabilitation et le réaménagement des sites. C’est dans ce contexte de soutien aux collectivités que la Région Ile-de-France a organisé le 3 décembre 2020, le 2ème Forum de lutte contre les dépôts sauvages.

L’intervention d’ECT : réhabilitation et renaturation d’un site, objet d’une décharge sauvage dans le Val d’Oise

Pour présenter ce projet, Laurent MOGNO, président d’ECT et Clara DIDIER, directrice de projets ECT étaient entourés de l’ensemble de parties prenantes :   

  • Gérard SEIMBILLE, vice-président du Conseil départemental du Val d’Oise délégué aux Finances et à l’Administration générale, à l’Innovation et à l’Évaluation des Politiques Publiques départementales
  • Michel GUIARD, Maire de Boissy-l’Aillerie (95)
  • Thierry THOMASSIN, Maire de Puiseux-Pontoise (95
  • Jean-Pierre DUBRAY, responsable agricole et propriétaire des terrains privés

Michel GUIARD, maire de Boissy-l’Aillerie (95) résume la difficulté des communes face à cette situation.
«Les communes sont très démunies face à l’occupation illégale d’un terrain. Dans le cas présent, 300 personnes occupaient les lieux. Les activités de décharges sauvages ont commencé très rapidement, sans réelle possibilité d’intervention pour stopper le trafic de déchets. Dans le cas présent l’occupation a duré 5 mois, la dégradation du site est importante et laisse la commune dans une situation très difficile à résoudre. La Préfecture est intervenue pour évacuer les occupants mais n’a pas pu résoudre la problématique des déchets.
La question restait entière : comment réhabiliter le site ?»

Voir en vidéo le site objet d’une décharge sauvage de Boissy l’Aillerie/Puiseux-Pontoise (95)

Le modèle d’ECT de réutilisation des terres des chantiers urbains pour réparer les friches

ECT finance le projet par des apports de terres excavées des chantiers urbains voisins.

Le projet d’ECT à Boissy/Puiseux  souhaite “cicatriser” ce paysage très abimé. La démarche proposée prend en compte toutes les contraintes du site : enjeux paysagers, écologiques et hydrauliques. A l’échelle site et à l’échelle du territoire.

Il s’articule autour de 3 axes : 

  • évacuer les déchets hors du site
  • réaménager et valoriser le site 
  • assurer une viabilité du projet en le finançant intégralement

 

 

 

Nouveau

Pour recevoir la newsletter trimestrielle ECT, c'est ici :

X