Nos Filiales :

ECT ET L’ASSOCIATION HUMANITÉ ET BIODIVERSITÉ SIGNENT UNE CHARTE COMMUNE D’ENGAGEMENT POUR LA BIODIVERSITÉ

Villeneuve-sous-Dammartin, le 16 janvier – Bernard Chevassus-au-Louis, président de l’association Humanité et Biodiversité et Laurent Mogno, président d’ECT, ont officiellement signé une charte commune d’engagement pour la biodiversité. Cette Charte est le résultat d’un an de travail partagé autour d’un objectif partagé : un partage sur les enjeux de la préservation du vivant, une participation au développement des connaissances et l’affirmation par l’action d’engagements positifs pour la biodiversité. Cette charte coécrite et cosignée concrétise pour Humanité et Biodiversité une opportunité d’agir pour l’intégration de la biodiversité sur des projets opérationnels. Et permet à ECT à travers cette signature de structurer sa capacité et ses modalités d’intervention en faveur de la biodiversité à l’échelle d’un territoire.

L’objectif : améliorer son expertise lors de la réalisation d’aménagements non-bâtis d’usages différenciés très favorables à la préservation et au développement de la biodiversité.

Pour répondre à ces enjeux, 3 axes forts d’engagement ont été retenus :

  • Concrétiser les potentialités des sites d’ECT en faveur de la biodiversité
  • Former aux enjeux de la biodiversité
  • Participer au développement des connaissances sur la biodiversité
Guillemets Ouvrant
Guillemets Fermant
Pour notre association la préservation et la reconquête de la biodiversité nous impose de prendre en considération les activités humaines et de faire en sorte que toutes activités participent à préserver notre capital naturel. L’humain fait partie de la biodiversité, il en dépend, il en profite et il en est responsable. Aussi, cette idée de recréer là où vivent les gens des espaces de nature dans lesquels ils pourront goûter, sentir, apprécier la biodiversité nous semble essentielle.
Jean-Pierre Durand
Président d’Humanité et Biodiversité
Guillemets Ouvrant
Guillemets Fermant
Il y a peu d’acteurs comme ECT qui ont une capacité à réaliser des aménagements à vocation environnementale, verts et non-bâtis. Nous sommes un « fabricant de paysages sur une grande échelle ». Je suis convaincu que sur nos projets notre approche de la biodiversité doit être proactive. C’est l’ambition et l’esprit de cette charte. ECT a tout à fait la capacité de s’engager fermement sur la durée pour générer de façon pérenne des habitats retravaillés, reconstitués, préservés.
Laurent Mogno
Président d’ECT

Charte pour la prise en compte de la biodiversité : les engagements d'ECT

AXE 1 : CONCRÉTISER LES POTENTIALITÉS DES SITES D’ECT EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITÉ

AXE 2 : FORMER AUX ENJEUX DE LA BIODIVERSITÉ, SENSIBILISER AUX POSSIBILITÉS QU’OFFRENT LES SITES D’ECT EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITÉ

AXE 3 : PARTICIPER AU DÉVELOPPEMENT DES CONNAISSANCES SUR LA BIODIVERSITÉ

E1 – Intégrer les enjeux de la biodiversité dans la stratégie de l’entreprise, profiter du
développement des projets d’ECT pour concrétiser une action positive pour la biodiversité, de la phase de prospection à la finalisation des aménagements et à leurs suivis
E2 – Adopter une vision territoriale, lutter contre la fragmentation des paysages,
l’artificialisation des sols et la perte de biodiversité. Les sites d’ECT sont une opportunité pour accroitre les milieux favorables à la biodiversité et travailler au renforcement des continuités écologiques.
E3 – Développer une vision systémique afin d’intégrer toutes les composantes de
l’environnement et des interdépendances Homme/Nature lors de la conception, de la
réalisation et du suivi des projets.

E4 – Informer, former et mobiliser les collaborateurs (tant administratifs qu’opérationnels) aux enjeux de la biodiversité pendant toutes les étapes de réalisation des aménagements (espèces invasives, espèces protégées, etc.) et les sensibiliser aux potentialités et aux opportunités que présentent les sites d’ECT en faveur de la biodiversité.
E5 – Travailler avec les parties prenantes (collectivités, mairies, organismes locaux,
habitants, associations, etc.) afin d’intégrer les enjeux liés à la biodiversité lors de la conception des projets. A cet égard, il est concevable d’envisager l’élaboration d’une
charte avec les diverses parties prenantes autour de projet concret.
E6 – Promouvoir la prise en compte de la biodiversité sur l’ensemble des sites, communiquer au maximum autour des enjeux de la biodiversité, notamment en valorisant
et en développant des actions phares et en sensibilisant et en informant les autres utilisateurs des sites sur l’importance de la préservation de la biodiversité.

E7 – Dans le cadre de programmes de recherches scientifiques liés à la biodiversité, ou pour le besoin d’associations, ECT met à disposition les sites que l’entreprise considère présentant un intérêt pour le développement de la connaissance autour des enjeux de biodiversité.
E8 – Dans l’optique d’accroître ses connaissances sur la biodiversité, ECT développe des partenariats sur la biodiversité pour assurer un suivi pour comprendre l’évolution de la biodiversité et adapter les actions de préservation et de protection du vivant.
E9 – Afin de permettre la diffusion et l’organisation de la connaissance scientifique autour de la biodiversité, ECT s’engage à collecter des données portant notamment sur la biodiversité, les politiques territoriales, l’économie circulaire, l’aménagement du
territoire, la consolidation de la ressource. Ces données pourront être acquises dans le cadre des différents projets menés par ECT, et seront mises à disposition de programmes de recherche publique travaillant sur les domaines cités précédemment.

A propos d'Humanité et Biodiversité

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d’honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d’influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la biodiversité et pour mettre en oeuvre des solutions pour y faire face. Humanité et Biodiversité promeut des solutions qui concilient les besoins de nos sociétés et de la diversité du vivant, avec une conviction « La biodiversité partout, avec tous et pour tous ». Avec ses adhérents, Humanité et Biodiversité crée un réseau d’espaces favorables à la faune et à la flore, les Oasis Nature.

www.humanité-biodiversité.fr

A propos d'ECT

ECT inscrit sa croissance dans une stratégie d’économie circulaire : réutiliser les terres
inertes des chantiers franciliens pour s’engager avec les Collectivités locales dans des
projets d’aménagements concertés et durables.
Pour structurer cette dynamique, ECT a développé une expertise « Gestion des terres
excavées » pour répondre au besoin d’ingénierie environnementale et à l’exigence de
traçabilité du BTP associée à un pôle « Conception et réalisation d’aménagements » pour
proposer aux collectivités locales des projets utiles fondés sur la valorisation des terres
excavées : parcs paysagers ou urbains, fermes urbaines, centrales photovoltaïques,
golfs, centres équestres ou équipements sportifs
Chiffres-clés : création en 1997 ║230 collaborateurs ║Une quinzaine de sites en
exploitation en Ile-de-France ║15 millions de tonnes de matériaux excavés traités / an ║
10.000 arbres plantés / an

www.groupe-ect.com

CONTACT PRESSE ECT  – HOPSCOTCH

Ariane Gateau – 01 58 65 10 72  agateau@hopscotch.fr

Sarah El Adak – 01 41 34 22 88 seladak@hopscotch.fr

Actualités récentes

07/09/2022

Ouverture du site de Boissy/Puiseux (95) aux apports de terres inertes

Top départ, pour la 2ème phase du chantier Sur le site de Boissy/Puiseux, les 14 000 m3 de déchets sauvages présents sur ont été évacués avant l’été. Place à l’étape

En savoir plus
27/07/2022

Le Parc départemental de la Fosse Maussoin

Le Parc départemental de la Fosse-Maussoin à Clichy-sous-Bois (93) est un parc ouvert au public qui profite de cet espace boisé aménagé. Dans une zone urbaine très dense, il s’étend

Voir la vidéo
27/07/2022

Sur le site de Roissy-en-Brie, avant la remise en agriculture, mise en place d’un substrat fertile

Voir les photos