Nouveau Partenariat entre l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Versailles et ECT

14 novembre 2018

La signature d’une convention de partenariat entre l’École nationale supérieure de paysage de Versailles et ECT, préfigure une nouvelle chaire d’entreprise « terres et paysage ». Vincent Piveteau, directeur de l’ENSP et Laurent Mogno, président d’ECT, signataires de la convention ont voulu renforcer une collaboration initiée en 2017.

ECT a souhaité s’associer à l’ENSP au travers le soutien d’un programme de recherche-action pluriannuel, préfiguration d’une nouvelle chaire d’entreprise dédiée à la question des terres et du paysage. Le partenariat entre l’ENSP et ECT émane d’un constat : chaque année, près de 15 millions de mètres cubes de terres sont excavés en Ile-de-France du fait des travaux de la construction immobilières et du BTP. C’est le signe d’une activité économique forte et du développement de grands projets sur la Région capitale. Mais localement la réception des terres inertes reste, aujourd’hui encore, empreinte d’ambiguïté.

Vincent Piveteau, directeur de l’ENSP : « Il y un enjeu majeur à sortir d’une vision de « stockage », associée à l’idée que les terres inertes sont des « déchets », et à développer une vision de « services », associée à l’idée que les terres inertes sont des « ressources » pour des projets innovants. » Dans le cadre du projet de chaire « terres et paysage »,  le programme de travail pluriannuel souhaite susciter des projets, capitaliser des expériences, diffuser des connaissances et valoriser des réalisations à destination des publics en explorant les liens entre la « ressource » que sont les terres inertes et le « paysage ».

Vincent Piveteau, directeur de l’ENSP : « Il s’agit d’explorer comment le traitement paysager des terres inertes peut accompagner des projets relativement complexes et s’intégrer  dans des modèles de création de valeur et d’activités au niveau local. Il s’agit aussi d’anticiper et d’accompagner les transformations dans le temps des milieux présents sur les zones d’aménagement et de comprendre les mécanismes de constitution ou de reconstitution de leur fertilité. »

Laurent Mogno, président d’ECT : « Les terres issues de chantiers sont un matériau avec lequel les paysagistes composent des espaces et tissent des projets. Les objectifs de connaissances et de formation portés par l’ENSP sur la question de la réutilisation des terres inertes comme matériau pour imaginer, concevoir et façonner sont révélateurs d’enjeux largement partagés, des enjeux d’avenir. Je me réjouis de ce partenariat et de la vision dynamique qu’il apporte à  nos projets d’aménagement. »

Facebook
Google+
https://www.groupe-ect.com/nouveau-partenariat-entre-lecole-nationale-superieure-de-paysage-de-versailles-et-ect">
Twitter
LinkedIn