Recyclages et réutilisations sur le site Van Pelt à Lens

24 juin 2022

Ce projet en partenariat avec l’EPF Hauts-de-France est porteur de multiples actions de recyclage et de réutilisation de matériaux.

La création de Forêt urbaine grâce aux terres excavées du BTP

La renaturation du site est possible grâce l’application du principe de l’économie circulaire des terres inertes. La réutilisation des terres excavées des chantiers locaux de la construction permet de réhabiliter et transformer cette friche. Ainsi les opérations de renaturation et de plantation sont financées par ECT grâce l’apport de terres excavées.

Utiliser le site voisin devient « pépinière » de la forêt urbaine

Des arbres et arbustes ont été déplantés à proximité pour être replantés sur le site de la future forêt urbaine. L’objectif est de replanter ces arbres là où ils sont utiles et d’assurer une meilleure reprise. En effet, le sujets sont déjà acclimatés aux particularités locales. Parallèlement des espaces de pelouses et prairies sèches situés à proximité sont restaurés.

Recycler en faveur de la biodiversité

Sur le site, seront réutilisées des buses abandonnées : elles vont devenir  un habitat pour accueillir les chauves-souris en hibernage. Du sable apporté dans les anciens racks de la déchetterie constitueront des micro-habitats pour des abeilles sauvages et d’autres insectes sabulicoles.

Créer une fresque sur un ancien panneau industriel

Durant deux jours, le graffeur Bertrand Parse et son collectif « Red Bricks » ont réalisé une fresque sur un ancien panneau industriel, présent sur le site. Elle sera visible depuis l’autoroute voisine. Cette œuvre de street-art proposent évoque la faune et la flore de la future forêt urbaine : chauves-souris, abeilles, arbres et arbustes. Et transporte le spectateur d’un regard.

Juin 2022, sur la future forêt urbaine de Lens, Van Pelt

Image 1 parmi 7

X