Nos Filiales :

Val d’Oise : l’une des plus grandes décharges illégales d’Ile-de-France est réhabilitée par la société ECT.

Ce projet de renaturation est autofinancé par la réutilisation des terres inertes des chantiers locaux de la construction immobilière.
Les opérations d’enlèvement des déchets sont en cours pour permettre la réhabilitation agricole, environnementale et paysagère du site par les apports de terres. Un exemple emblématique de la contribution positive de l’économie circulaire des terres inertes au développement des territoires.

Jeudi 19 mai 2022, Boissy-l’Aillerie / Puiseux-Pontoise (95). A quelques kilomètres de Cergy-Pontoise, la visite du site organisée par la société ECT a permis à Philippe Court, Préfet du Val d’Oise, à Michel GUIARD, Maire de Boissy-l’Aillerie, à Thierry THOMASSIN, Maire de Puiseux-Pontoise, ainsi qu’aux membres présents des conseils municipaux, de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise et du Conseil Départemental du Val d’Oise de constater l’état avancé de l’enlèvement des déchets de même que l’efficacité de la plateforme de tri, réalisés par la société REVA. Ce fut également l’occasion de présenter in situ les futurs points d’intérêt du renouveau paysager et du réaménagement agricole qui seront réalisés grâce à des apports de terres inertes par ECT, à partir du 2ème trimestre 2022, après le nettoyage du site.

REHABILITATION D’UNE ANCIENNE DECHARGE SAUVAGE, ENLEVEMENT DE 14 OOO M3 DE DECHETS, RENATURATION D’UN SITE DE 8,1 HECTARES

En six mois, la décharge illégale de Boissy-Puiseux devient l’une des plus vastes décharges d’Ile de France avec 14 000 M3 de déchets sauvages.


6 000 tonnes / 14 000 m3 de déchets ont été déposés sur le site.

  • 4 décembre 2017 : Début de l’occupation illégale des terrains et des activités intensives de décharge sauvage. La décharge s’étend sur 30 % de foncier public (CACP) et 70 % de terrains privés, sur les 2 communes de Boissy-L’Aillerie et Puiseux-Pontoise.
  • 5 mai 2018 : La Préfecture met fin à la décharge illégale. L’entrée du site est sécurisée par la mise en place de blocs en béton à l’entrée du chemin agricole.

Face à l’ampleur des coûts de réhabilitation, les pouvoirs publics sollicitent l’aide d’ECT. La Préfecture du Val d’Oise souhaite trouver une solution pour l’enlèvement des déchets et la renaturation du site.

Financer la réhabilitation du site par la réutilisation des terres inertes excavées
Après concertation avec les différentes parties prenantes, propriétaires privés, Communauté d’Agglomération, communes de Boissy-l’Aillerie et de Puiseux-Pontoise, Conseil Départemental du Val d’Oise, services déconcentrés de l’État : un projet qualitatif, agricole et paysager est défini par ECT.
L’apport de terres inertes excavées des chantiers du BTP et leur réutilisation sur le site permet à ECT de disposer d’une capacité financière pour enlever les déchets et réhabiliter le site.
Le réaménagement du site s’établit au travers d’un permis d’aménager instruit par les communes et d’une demande d’autorisation environnementale instruite par les services de l’Etat.

  • Une transformation du site pour retrouver une vocation agricole et paysagère
    1er semestre 2022 : ECT prend en charge le coût d’évacuation et de traitement des 14 000 m3 de déchets. Ces opérations sont traitées par la société REVA.
  • Du second semestre 2022 à l’automne 2024 vont se dérouler les apports de terres inertes et les travaux d’aménagement agricole et paysager et environnementaux.

Le projet prévoit la reconstitution des espaces agricoles et la recréation d’une mosaïque de milieux naturels (herbacés, arbustifs et boisés).
Il prend en compte à l’échelle du territoire les contraintes foncières, patrimoniales et environnementales propres au site et au cadre du Parc Naturel Régional du Vexin Français.

Chiffres clés du projet

1

tonnes

soit 14 000 m3 de déchets enlevés

1

hectares

surface de terrain

1

hectares

de plantation de milieux boisés et 0,6 ha arbustifs

1

hectares

création de milieux herbacés

1

hectares

reconstitution de terrains agricoles

A propos d'ECT

ECT inscrit sa croissance dans une stratégie d’économie circulaire : réutiliser les terres inertes des chantiers du BTP pour s’engager avec les territoires dans des projets d’aménagement concertés et durables.
Chiffres-clés : Créée en 1997 | 200 collaborateurs | Une quinzaine de sites en exploitation en Ile-de-France | 13 millions de tonnes de matériaux excavés traités annuellement | entre 10 000 et 30 000 arbres plantés par an.

www.groupe-ect.com

CONTACT PRESSE ECT  – HOPSCOTCH

Ariane Gateau – 01 58 65 10 72  agateau@hopscotch.fr

Sarah El Adak – 01 41 34 22 88 seladak@hopscotch.fr

Actualités récentes

07/09/2022

Ouverture du site de Boissy/Puiseux (95) aux apports de terres inertes

Top départ, pour la 2ème phase du chantier Sur le site de Boissy/Puiseux, les 14 000 m3 de déchets sauvages présents sur ont été évacués avant l’été. Place à l’étape

En savoir plus
27/07/2022

Le Parc départemental de la Fosse Maussoin

Le Parc départemental de la Fosse-Maussoin à Clichy-sous-Bois (93) est un parc ouvert au public qui profite de cet espace boisé aménagé. Dans une zone urbaine très dense, il s’étend

Voir la vidéo
27/07/2022

Sur le site de Roissy-en-Brie, avant la remise en agriculture, mise en place d’un substrat fertile

Voir les photos