Nos Filiales :

Planter une forêt urbaine sur une friche industrielle

Types d'aménagement

Icon - Aménagement Reboisement

Espace de nature, reboisement

Icon Enjeux

Enjeux :

Renaturation

Vert en ville

Icon Etat d'avancement

Etat d'avancement :

Fermeture temporaire

Présentation du projet

Ce projet, conduit par l’EPF Hauts-de-France, regroupe également la Ville de Lens et la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin, en lien avec la Région Hauts-de-France au travers du Plan Forestier Régional. À la différence d’une forêt naturelle, la forêt urbaine est le résultat d’une conception. L’EPF a dessiné cette forêt dans une logique multidimensionnelle : écologique, paysagère, sensorielle, de bien-être et de pédagogie. ECT la réalise.

Chiffres clés

Septembre à Octobre 2020

Apports de terre – première phase

1

arbres plantés

Septembre 2022

Apports de terre – deuxième phase

1

hectares

de superficie réhabilitée

Partenaires

Vie du projet

L'évolution des travaux de la forêt urbaine

Eté 2021 – Le site Van Pelt, à Lens a commencé sa transformation en  2021, avec les premiers apports de terres excavées pour réhabiliter et transformer la friche industrielle. Les opérations de renaturation avec les plantations ont pu commencer à l’hiver 2021.

Retour en vidéo sur les travaux réalisés par ECT.

 

 

Street Art sur un ancien panneau industriel

Juin 2022 – Pendant 2 jours, le collectif Red Bricks et son graffeur Bertrand Parse ont réalisé une fresque sur un ancien panneau industriel, présent sur le site. La fresque évoque la faune et la flore de la future forêt urbaine : chauves-souris, abeilles, arbres et arbustes.

A Lens, les enfants plantent les premiers arbres de la future forêt urbaine

« A la Sainte Catherine, tout prend racine »

Novembre 2021 – Sur l’ancien site industriel, avenue Van Pelt à Lens (62),  les enfants de l’école Emile Basly, sont venus planter une centaine d’arbres. Ces arbres sont les premiers à constituer la future forêt urbaine.  Cette action de renaturation et de sensibilisation s’inscrit dans le cadre du Festival de l’Arbre, organisé par la mairie de Lens et l’EPF Hauts-de-France. Cet événement est le symbole de la transformation en cours de cette friche en forêt urbaine.

 

 

3 questions au maître d’ouvrage, l’EPF Hauts-de-France

Guillaume Lemoine, Chargé de développement et référent biodiversité ingénierie écologique de l’EPF Hauts-de-France, détaille la mise en œuvre d’une politique d’économie circulaire au service de l’écologie de ce projet.

Un projet porté par les principes de l’économie circulaire

Dès la déconstruction des bâtiments, l’EPF Hauts-de-France a porté le projet par la mise en œuvre d’une économie circulaire des déchets. La renaturation du site est non seulement financée par l’apport de terres excavées, mais engage également de multiples actions de recyclage.

3 principales actions de recyclage :

L’économie circulaire des terres excavées, l’expertise d’ECT : la réutilisation des terres inertes des chantiers locaux du BTP est une opportunité pour réhabiliter un foncier dégradé et agir afin de transformer le site.

Utiliser le site voisin comme  “pépinière” de la forêt urbaine : des arbres et arbustes ont été déplantés pour être replantés sur le site de la future forêt urbaine.

Recycler en faveur de la biodiversité : des buses abandonnées sont réutilisées comme cavités pour accueillir les chauves-souris en hibernage. Du sable apporté dans les anciens racks de la déchetterie voisine constituera des micro-habitats pour des abeilles sauvages psammophiles et d’autres insectes sabulicoles.

Pour aller plus loin

Icon - Feuille

Qualité environnementale et sociétale des projets d'aménagement ECT

Financement et développement de projet

Traçabilité des terres, un enjeu majeur

Voir nos exemples de réalisations